Frédérick Sebastiani

Ecouter Fréférick Sebastiani

Chanteur et play-back
Le plus : animation
Modulations possibles : 3 musiciens
Ambiance : dynamique, tous publics et avertis
Recherche : tous contrats, labels, producteurs, scène solo

Après le succès de son dernier album « Chaque jour près de toi », Frédérick SEBASTIANI  se lance dans un nouvel enregistrement de titres anciens et connus, orchestré dans un style parfaitement maghrébin. « Bambino » fera partie de ces surprises à découvrir.

Histoire :
Trente ans que Frédérick Sébastiani, chanteur de Vertou, vit pour sa passion de la variété. C’est elle qui lui a permis d’être l’ami de Charles Trenet, qui employa ses services comme secrétaire particulier entre 1978 et 1980. « Il s’est installé au piano, j’ai chanté. »
« J’avais vingt ans, et je voulais devenir chanteur », se souvient Frédérick. « J’ai donc écrit à Charles Trenet pour lui demander des conseils ». Quelques jours plus tard, le chanteur fou l’invite à le rencontrer chez lui, à Varenne-Saint-Hilaire (Val de Marne). « J’étais mort de peur. Il s’est installé au piano et m’a proposé de chanter. On a sympathisé, puis je suis rentré à Vertou le soir même. »
Une semaine plus tard, le célèbre chanteur, alors âgé de 64 ans, reprenait contact avec Frédérick Sébastiani : « Il m’a invité en vacances à Narbonne, sa ville natale, puis à Perpignan. »
De fil en aiguille, ils deviennent amis. « C’était un vrai père pour moi. Il m’appelait pour un oui ou pour un non », explique Frédérick, avant d’ajouter : « J’étais son confident. Il était très sérieux »
Charles Trenet lui propose ensuite de devenir son secrétaire. Mais au bout de trois ans, Frédérick se lasse de cette « vie de voyage et d’oisiveté ». Il demande une chanson à Charles Trenet, ce sera Y’a ma kamabah. Mais les maisons de disque veulent que Trenet soit l’interprète. C’est la déception.
Frédérick, désabusé, rentre à Vertou. Il ne le croisera plus qu’à de rares occasions.
« À la mort de Charles Trénet en 2001, j’ai été très choqué », confie le chanteur de Vertou. « Il avait tellement de pêche, je le croyais immortel. J’ai pleuré comme jamais. »
Frédérick a continué à chanter. De ces années avec Trenet, il a gardé un souvenir : un 33 tours en tirage limité, intitulé Y’a ma kamabah.
Sept ans après son installation – soit en 1992 – sur la côte de Jade, Frédérick fait la rencontre – lors d’une exposition sur le patrimoine à Saint-Viaud – de Pierre Hériaud, fin lettré, féru d’histoire et alors député. Celui-ci proposera à Frédérick une chanson dont le texte, écrit en alexandrins et dont la musique s’inspire du floklore breton, séduira le public : « Mon pays, ma Bretagne ».

Membre de la Société Française de Poésie.

Notre avis :
Animateur mais aussi talentueux chanteur de chanson française aux nombreuses compositions personnelles font de cet artiste quelqu’un de très médiatisé dans sa région. Une reprise de titres célèbres lui a permis d’être produit par Pascal Sevran. Une ambiance chaleureuse avec reprises et compositions. Plusieurs albums.

Frédérick Sebastiani vient de sortir un nouvel album en mars 2016.
Cet album « Emmène-moi tu verra » est le fruit de plusieurs mois de travail avec son ami guitariste Philippe Paumier, entouré d’une équipe de musiciens allant du violoncelle d’Amélie Cambon au tuba de Mathias Leduc en passant par les percussions de Franck Thomelet et l’accordéoniste Alain Trevarin, le tout mixé par Jean Michel Leduc au studio Voidouz à Rezé.
10 titres dont 2 composés par Philippe paumier « Emmène-moi tu verras » et « Fou de toi » vous emmèneront dans l’univers intime de l’interprète avec bien évidemment « La Romance de Paris » en souvenir de sa collaboration avec le grand Charles ainsi que le Café des 3 Colombes, « La ritournelle du vieux clown », « Marjolaine », « La Paloma », « Le tourbillon de la vie » et pour terminer dans cette ambiance sépia, « Les jeux interdits de Franck Michael ».
Un concert acoustique est prévu prochainement à Rezé…

Cette entrée a été publiée dans Artistes, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>