Sarah LENKA

Elle ne faisait rien comme les autres, et surtout pas rentrer dans le rang. Voila pourquoi Sarah chante Bessie. Rien de ce qu’on qualifierait aujourd’hui de « politiquement correct » ne résiste à leurs chants.

Après deux disques de jazz salués par la critique (Am I Blue en 2008 ; Hush en 2012) et remarqués du public, la jeune chanteuse – désignée dès 2007 meilleure artiste vocale féminine de l’année par la Sacem – a décidé de se consacrer au répertoire de Bessie Smith.
Mais loin de vouloir coller à son modèle, à sa gouaille, elle aborde ce répertoire à sa façon, dans un registre folk-blues qui permet d’en redécouvrir la profondeur et le pouvoir d’émotion. De son timbre éraillé, de son grain de voix troublant et de sa sensibilité féline, Sarah Lenka restitue sans fard toute la profondeur de ces chansons, qui n’ont pas vieillies tant ce qu’elles nous disent de la condition humaine, de l’amour, du désir, reste intemporel et continue de nous parler. A la tête d’une formation originale avec trompette, contrebasse et deux guitares, totalement acoustique, elle donne à ce répertoire les couleurs de l’Americana, dans une veine folk/pop, qui sait aussi revenir aux racines du blues et au jazz canaille des origines.

Cette entrée a été publiée dans Artistes, une, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>