Yasmin Shah

Yasmine Shah

Ecouter Yasmin Shah

Née en Californie à San José, d’une mère portoricaine et d’un père originaire de Bombay, Yasmin Shah vient en France pour obtenir un diplôme de technicienne en œnologie. Elle s’installe à Paris où elle chante et joue du piano le soir dans les club.
C’est un style mature, fragile, drôle, unique.
Elle compose avec charme et justesse des ballades pop, chansons blues et mélodie jazz.

En 1992, notre diva commence à écrire ses propres titres. Elle sera nominée dans la catégorie « Jeunes espoirs » aux 7ème Victoires de la Musique.
En 1997, deux de ses chansons sont enregistrées : Filé comme un collant, interprétée par Ute Lemper sur son album Nuits étranges et Coeurs d’accord, interprétée par Fabienne Thibault sur son album Québécoise.

Une « révélation » (Les Inrockuptibles), qui s’inscrit dans la lignée de Rickie Lee Jones, Kate Bush et Paula Jones.

Pianiste plus que confirmée – Chopin, Debussy – de sa voix féline à la Kate Bush, Tori Amos et dans son âme de tristesse d’une chanteuse de Jazz, Yasmin nous chante l’amour, la peine, l’envie, l’espoir mais aussi la rage…, avec une aisance déconcertante toujours accompagnée de ce petit grain d’humour qui nous la rend si attachante.

Après avoir mis son talent au service d’autres artistes, elle décide de sortir aujourd’hui son premier EP, entièrement composé et écrit par ses soins.
Not Cool Enough, un reggae pop, et un hymne léger de comédie musicale avec Female Let Go…, des larmes de crocodile qui jouent au piano sur Devi…
Une Yasmin mystérieuse qui se dirige vers le succès.

Cette entrée a été publiée dans Artistes, une, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>